Notre conseil d’administration a pris connaissance aujourd’hui d’une très mauvaise nouvelle. La Ministre de la santé va supprimer ni plus ni moins  la prescription des  60 séances de kinésithérapie, en pathologie F à partir du 1° janvier 2017 pour les patients atteints de fibromyalgie et de fatigue chronique. Ces dernières semaines, le gouvernement avait annoncé des économies  de 9 millions d’euros dans le secteur de la santé. Nous nous attendions à des suppressions de remboursement de certains traitements, des mesures d’économie dans les hôpitaux, voire d’autres mesures d’économie. Mais là nous sommes sidérés. Cette décision est un retour en arrière considérable et est inacceptable. Elle favorise la médecine à deux vitesses. L’absence de kinésithérapie aura des conséquences désastreuses. Rappelons que plus de 200 000 personnes sont potentiellement concernés par la fibromyalgie en Belgique. Notre association consulte actuellement plusieurs intervenants du monde politique et du secteur des professionnels de la santé afin de réagir ensemble. Nous prévoyons d’organiser des actions fermes au nom de tous les membres. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés. 

Nadine Chard'homme - Présidente